EAI vs ESB : l'intégration d'applications au sein du système d'information

Intégration d’applications : EAI vs ESB

Temps de lecture : 3 minutes

Data integration : everything is connected

La composition diversifiée des systèmes d’information et les processus métier des entreprises les pousse à développer des architectures d’intégration sur-mesure. L’intégration d’applications permet l'échange et la synchronisation des données entre les composants du système d’informations d’une organisation. L'intégration est une solution pour fluidifier les flux de données. Elle optimise l’exploitation des données pour les collaborateurs de l'entreprise. Autrefois dîte en 'point à point', l'intégration peut aujourd'hui être automatisée grâce à de nombreuses solutions, dont des logiciels open source.





Qu'est-ce que l'intégration d'applications ?


Le système d’information d’une entreprise se compose d’un assemblage de plusieurs composant tels que les applications métier, les logiciels, les erp, les crm, les bases de données indépendantes, etc... Chacun de ces composants est déployé pour répondre à un besoin spécifique dans un périmètre bien délimité. Les applications et logiciels utilisés au quotidien ne sont donc pas forcément amenés à communiquer avec entre eux. Les données sont cloisonnées.

L’intégration d’applications désigne les processus permettant d’automatiser les échanges entre les différents composants du système d’informations d’une entreprise. Les plateformes d'intégration relient l’ensemble des applications métier entre elles. Le but est de croiser et combiner les données utilisées par chacune d'elles.

L'intégration de données entre applications est une solution permettant l’échange de données de sources hétérogènes en temps réel. L'objectif est de faciliter l'exploitation des données pour les utilisateurs afin d'augmenter l'efficacité et la productivité globale de l'entreprise.


Télécharger le guide sur les architectures ESB



De l'EAI à l'ESB pour intégrer les applications


Qu'est-ce qu'un EAI ? 

 

EAI signifie Enterprise Application Integration. L'EAI est une structure permettant de faire communiquer plusieurs applications entre elles alors qu’elles utilisent des sources de données hétérogènes.

Un EAI a pour mission de se connecter aux différentes applications du système et de convertir les données extraites en un langage commun. Ces données sont ensuite transportées vers un  point central appelé Middleware. La communication entre les applications est assurée en ce point selon des normes qui lui sont propres.

Un projet EAI est basé sur un système de messages entre les différentes applications. L'EAI intervient au niveau même des applications à partir de connecteurs spécifiques pour être en mesure d’exploiter les données consommées et stockées par chacune d’entre elles.


Schéma d'une architecture EAI

Qu'est-ce qu'un ESB ? 

 

ESB signifie Entreprise Service Bus. C'est est une nouvelle génération d’intégration d’application, considérée en quelques sortes comme l’héritière de l’EAI. Un ESB est construit sur des standards ouverts tels que le protocole XML pour la description des messages et les services web pour l’échange de données.

À la différence de l'EAI, l'ESB n’intervient pas directement dans les applications du système mais via des modules de web services au sein de chacune d'entre elles. L'ensemble de ces modules de service est ensuite dirigé et partagé vers un flux central où l'échange est assuré : le Bus applicatif.

Les déploiements de nouveaux outils et composants dans le système d'information est ainsi facilité grâce à cette méthode.


Schéma d'un système d'information utilisant une structure ESB



Les enjeux de l'intégration d'applications


Aujourd'hui, près de la moitié des budgets de développement informatique des entreprises est lié à des projets d’intégration de données ou d'applications. La valeur des systèmes d’intégration se retrouve à plusieurs niveaux.

Premièrement, les architectures d'intégration d'applications de type EAI ou ESB permettent un accès et un partage facilité de l’ensemble des données d’un système d’information, même si ces dernières étaient incompatibles à la base. Ces deux structures permettent également de faire communiquer un système d’information sans modifier le cœur des applications métier qui le compose, donc sans bousculer le fonctionnement de l’entreprise.


Les architectures type EAI et ESB ne sont pas figées, elles sont évolutives et réutilisables en fonction des besoins et des évolutions structurelles de l'entreprise. La mise en place d'une nouvelle application au sein de l'infrastructure sera ainsi facilitée.

De manière générale, l’intégration d'applications optimise la collaboration intra-entreprise, mais également inter-entreprises avec les outils des partenaires, les clients ou les fournisseurs. Ces processus améliorent aussi la gestion des flux au sein du système d'information car ils instaurent une standardisation des concepts d’échange inter applicatifs.


Prendre rdv avec un expert dans l'intégration de données

 

Axysweb est spécialisé dans la data integration au sein des PME et ETI.
Notre équipe intervient chez nos clients pour optimiser leurs systèmes d'information en déployant des architectures EAI ou ESB.

Notre mission est de permettre la communication et l'échange de données entre vos applicatifs et logiciels.
Nos consultants étudient votre système d'information et vous guident dans le choix de la meilleure solution pour réaliser votre projet.
Notre pôle développement et intégration est expérimenté sur la solution Talend ESB.

Cette polyvalence permet à Axysweb d'assurer le conseil, la gestion et la mise en oeuvre technique de votre projet d'EAI ou ESB.
Nous vous proposons un rdv téléphonique de 30 minutes afin d'échanger sur vos problématiques IT.